Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Diabète de type 2 : réussir le passage à l'insuline

Diabète de type 2 : quand les injections d’insuline deviennent nécessaires, pour vous et votre patient c’est une étape qu’il faut franchir à deux. La conduite de l’entretien peut augmenter l’acceptation puis l’adhésion au traitement de votre patient.

La consultation qui précède l’instauration du traitement par insuline requiert du temps. Il est en effet important d’avancer étape par étape et de vous assurer à chaque fois que votre patient est prêt pour l’étape suivante. En utilisant ces techniques d’entretien motivationnel, vous pouvez accroître l’adhésion du patient et donc le succès du traitement.

1ère étape : l’anticipation

Il est très important d’anticiper et de ne pas attendre l’extrême limite pour informer le malade de ce changement à venir. Ainsi il a le temps de s’y préparer et de vous faire part de ses interrogations et/ou inquiétudes bien en amont de la consultation en question.

L’anticipation permettra d’une part de déterminer quand le patient est prêt pour la mise en place du traitement, et d’autre part d’aborder l’un comme l’autre, la consultation, bien préparés pour qu’elle n’en soit que plus constructive.

2ème étape : expliquer pour convaincre

Cet entretien nécessite pédagogie et écoute. Pour favoriser l’échange et l’adhésion du malade à son futur traitement, on commencera par évaluer son niveau de connaissance : que sait-il de sa maladie, de son évolution, de l’insulinothérapie ? En fonction des réponses, il peut être utile de lui rappeler que le traitement évolue tout comme la maladie, le but étant toujours de faire baisser la glycémie pour atteindre un équilibre glycémique afin de prévenir les complications.

Une fois la raison de la mise en place du traitement par insuline et son objectif bien compris par le patient, vous déterminerez son schéma insulinique. Il doit être personnalisé. Pour cela vous prendrez en compte son niveau d’autonomie, son mode de vie, sa motivation… au cours d’un échange.

Lorsque le traitement personnalisé est établi et énoncé clairement, vous expliquerez à votre patient que l’injection d’insuline implique de surveiller sa glycémie plusieurs fois par jour. L’intérêt pour le malade : en mesurant lui-même son taux de sucre dans le sang à l’aide de son lecteur de glycémie, il pourra adapter la quantité d’insuline à injecter ou simplement visualiser sur sa glycémie l’impact du traitement ou des mesures hygiéno-diététiques qu’il applique.

3ème étape : rassurer

Selon un récent sondage1, peur, désespoir, tristesse, inquiétude, appréhension  sont les émotions qui ont été le plus souvent ressenties par les patients à l’annonce du passage à l’insuline. Pour vous aider à trouver les mots justes, à accompagner votre patient dans cette transition vers le traitement à l’insuline, et répondre à toutes ses questions, Roche Diabetes Care France met à votre disposition les brochures « Bien commencer avec l’insuline, 5 étapes pour aider votre patient ». Ces supports sont construits selon des techniques d’entretien motivationnel pour guider pas à pas l’entretien et favoriser l’adhésion du patient. Ces brochures sont la synthèse de l’entretien que vous venez d’avoir.

Votre patient doit quitter la consultation, rassuré sur ses compétences : oui, pratiquer cette auto-surveillance glycémique (ASG) est simple notamment grâce au dispositif « tout-en-un » Accu-Chek® Mobile, et non les injections ne sont ni douloureuses ni compliquées grâce au soutien et aux conseils pratiques du personnel médical.

1 PatientLive®: sondage express «Le passage à l’insuline» 15 avril 2016

Le kit Accu-Chek Mobile est un dispositif d'Auto-Surveillance Glycémique (ASG) destiné aux personnes atteintes de diabète. Le kit comprend : - 1 lecteur de glycémie et une cassette de 50 tests : ce sont des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste B -  CE0088 (LRQA) - 1 autopiqueur et 12 lancettes pour autopiqueur, non réutilisables, stériles : ce sont des dispositifs médicaux de classe IIa -  CE0088 (LRQA) Fabricant : Roche Diabetes Care GmbH (Allemagne) – Distributeur : Roche Diabetes Care France. Lire attentivement la notice. L'ASG ne doit pas être une mesure automatiquement généralisée à l'ensemble des diabétiques ; ni une mesure passive, n'entraînant pas de conséquence thérapeutique  immédiate. Le patient adulte ou enfant ne pourra bénéficier d'un renouvellement du kit que tous les quatre ans. La prise en charge est assurée pour les indications et modalités suivantes : – chez le patient diabétique de type 1 : au moins 4 ASG/jour ; – chez la femme ayant un diabète gestationnel : au moins 4 ASG/jour ; – chez le patient diabétique de type 2 insulinotraité ; – si l’insulinothérapie comprend plus d’une injection d’insuline par jour : au moins 4 ASG/jour ; – si l’insulinothérapie comprend une seule injection d’insuline par jour : 2 à 4 ASG/jour ; – les patients chez qui l’insuline est envisagée à court ou moyen terme et avant sa mise en route : 2 à 4 ASG/jour. Ce document est réservé aux professionnels de santé. 12/2018 - FR-737

Classé sous: